Galerie du Pistolet d'Or - Achat et vente de tableaux

subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link | subglobal2 link
subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link | subglobal3 link
subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link | subglobal4 link
subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link | subglobal5 link
subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link | subglobal6 link
subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link | subglobal7 link
subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link | subglobal8 link

Pol Mara (Anvers, 1920 - 1998)

Cette paire d'aquarelles a été vendue par la Galerie du Pistolet d'Or

 

BIOGRAPHIE:

Pol Mara est né à Anvers en 1920. Il suit les cours à l' Académie d' Anvers jusqu' en 1948. Il pratique d' abord une peinture irréaliste d' expression graphico-picturale et présente sa première exposition personnelle en 1952 à la galerie Iris à Anvers. Il obtient une mention au prix "Jeune Peinture Belge" en 1955 et est elu membre du "G-58 Hessenhuis" à Anvers en 1958. A la fin des années 50, il s' oriente vers l' abstraction lyrique et évolue rapidement vers le pop art en 1963. Il pratique une peinture qui, inspirée par la publicité et les images photographiques de la société de consommation sera significative au sein de la nouvelle figuration et du pop art européen. Il expose pour la première fois à New York en 1965 et participe cette même année à l' exposition Pop Art et Nouveau Réalisme au Palais des Beaux Arts de Bruxelles. Il est invité à la "XXXIVe Biennale de Venise, ce qui lui permettra de nouer des contacts avec de grandes galeries internationales. En 1968, il remporte le prix de la IXe Biennale de Tokyo et réalise de grands panneaux muraux pour la station de métro Montgoméry à Bruxelles en 1974. Pendant toutes ces années, il ne cessera d' exposer en Belgique et à l' étranger. A l' occasion de ses 60 ans, une grande rétrospective est organisée à Borgerhout et à la galerie Campo à Anvers. Dans la presse: "Pol Mara nous rappelle que la peinture peut ne pas avoir honte d' être heureuse, fraîche, spontanée et tenter sans déchoir, de nous réconcilier avec le décor urbain, nos mythes quotidiens et les images qui nous invitent à l' évasion. Même lorsqu' il s' agira de la femme-objet, du produit idéal de consommation sexuelle, il créera une distance qui est tantôt celle du rêve et de la réalité, tantôt celle qui sépare les lèvres de la coupe. Alors que certains ont exploité la brutalité et l' efficacité du constat, Mara a choisi le dialogue, le sous-entendu et les autres voies du silence.

Cliquez sur l'image pour lire la description de l'estampe

 

Galerie du Pistolet d'Or 35 rue du Hautbois, 35 - 7000 Mons

065/317097 ou 0479/965963

Ouvert le lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi de 14h30 à 19h.

Email: info@galeriedupistoletdor.com